Fédération de la Nièvre

Fédération de la Nièvre
Accueil
 
 
 
 

Dimanche : infliger à Sarkozy la plus cinglante défaite possible

« Je viens de vivre les cinq pires années de mon existence » : cette phrase, lâchée par un éducateur spécialisé dans l’une des 32 assemblées citoyennes organisées ces derniers mois dans la Nièvre, résume l’enjeu immédiat dans le pays : libérer notre peuple de N. Sarkozy. Il se double d’un enjeu européen : briser du même coup l’axe Sarkozy-Merkel qui impose à tous, en Europe, l’austérité à vie.

 

L’enjeu n’est pas mince. Et il grandit de jour en jour, quand le Président sortant fait sauter une à une toutes les digues avec l’extrême-droite. Cette stratégie, bien réfléchie, est son dernier va-tout : c’est l’ampleur de sa défaite qui constituera la meilleure réponse du peuple français, et de tous les progressistes. Raison de plus pour transformer ce second tour en véritable raclée.

 

Pour les communistes, et pour vous, amis lecteurs qui êtes depuis cinq longues années de TOUS les combats (pour nos retraites, pour les droits des sans-papiers, contre les fermetures de classes, contre le fichier Edvige, contre la privatisation de La Poste...), la défaite à plate couture de N. Sarkozy, dimanche soir, sera la récompense de votre opiniâtreté.

 

Ce sera aussi la première (et indispensable) étape d’une reconquête. Car chacun le sait, si la défaite de N. Sarkozy est un préalable, l’élection de F. Hollande nécessitera de nouvelles batailles et de nouveaux rapports de force. L’exploit politique du Front de Gauche, dans cette élection, est d’avoir mis le pied dans la porte, pour laisser ouvert ce débat sur le sens de l’alternative à gauche. Ce travail est devant nous. Mais rien de tout cela ne sera possible si, par malheur (le terme est choisi) N. Sarkozy arrive à se maintenir au pouvoir.

 

Alors dimanche soir, on tourne la page de ces cinq années de cauchemar. On offre à Sarkozy, dans la Nièvre, l’un de ses plus mauvais scores dans le pays. On fait la fête, et lundi matin on repart à la bagarre !

 

François DIOT

 

 

Il y a actuellement 1 réactions

  • le pcf a encore fait voter social démocrate...oh la catastrophe

    Cher François,

    Hollande est maintenant président avec une majorité ps-verts à l'assemblée nationale et une majorité ps-verts-pcf au sénat, donc en premier lieu , le pcf-fdg ne peut pas dire qu'il serait une opposition de "gauche" au ps...pour moi le pcf est maintenant depuis le très mauvais congrès de 2000 à Martigues un parti social démocrate comme les autres, il suffit de rechercher les prises de décisions de ce congrès: on ne fait plus référence à la lutte des classes, ni au marxisme et encore moins au léninisme ( en français dans le texte !!), bref les bases idéologiques de la raison d'être d'un parti communiste sont abandonnées....le pcf n'est plus qu'une petite pompe à voix pour son partenaire ps, il a intégré la gestion du capitalisme dans ses pratiques quotidiennes ( on voit ce que vote les conseillers régionaux: financement des lycées privés en Lorraine !! oh la belle politique révolutionnaire....) oui le pcf fait parti de l'aile gauche du ps, le ps est un des 3 fers au feu du capital ( FN-PS-UMP et leurs alliés ), même si c'est dur que je suis content d'avoir créer COMMUNISTES avec Rolande PERLICAN en 2002, déjà 10 ans qui nous luttons pour devenir le KKE Français, abattre le capitalisme et construire cette société communiste, qui nous est si chère. Il y a toujours de la place pour toi dans ce parti : http://www.sitecommunistes.org/

    a+ camarade, donne un salut fraternel à tes proches, joyeux noêl !!

    Par DEMANGE Dimitri, le 03 January 2013 à 13:47.