Fédération de la Nièvre

Fédération de la Nièvre
Accueil
 

Hastag #pcf sur Twitter

le 10 juillet 2012

     
     
     

    Pour la justice sociale et fiscale: rassemblement samedi 30 novembre à Nevers 10H30 devant la Préfecture

    Non à la hausse de la TVA :

    Taxons le capital ! Pour une véritable justice fiscale

     

    Dans la continuité des politiques d'austérité entreprises sous l'ère Sarkozy , François Hollande et son gouvernement maintiennent le cap d'une fiscalité injuste. Leur méthode : épargner les revenus du capital, de la spéculation et opérer les ponctions sur les ménages moyens et modestes.

     

    TOUJOURS LES MEMES QUI TRINQUENT !

     

    La TVA est l'impôt le plus injuste car elle s'applique à tout le monde (personnes sans revenus, à revenus modestes, à revenus moyen ou à revenus élevé).

    La hausse de la TVA passant de 19.6 % à 20% , a été mise en place pour financer le crédit impôt compétitivité : un cadeau de 20 Milliards d'€ aux entreprises sans contrepartie, sous prétexte que les salaires et les cotisations sociales, injustement appelés « coût » du travail par les patrons pèsent trop à leurs yeux et de ce fait affaibli leur « compétitivité ».

    Seulement il faut savoir que le « coût » du travail représente 145 Milliards d'€ alors que le coût du capital ( distribution des dividendes aux actionnaires, intérêts aux banques) représente 309 Milliards d'€.

    Le problème, ce n'est donc pas le « coût » du travail mais le coût du capital

     

    LES IMPÔTS : UTILE MAIS MAL REPARTIS !

     

    Les impôts sont utiles comme l'impôt sur le revenus qui doit permettre d'alimenter le budget de l'état afin de financer les services publics ( école , hôpital , …) ,les impôts locaux qui doivent permettre de financer les budgets des collectivités territoriales ( communes, intercommunalités, départements, régions).

    Il n'y a pas « trop d'impôts » comme le clament la droite, le FN et le MEDEF : ils sont mal répartis !

     

    NOS PROPOSITIONS POUR UNE VRAIE REFORME FISCALE DE GAUCHE :

     

    • instaurer un impôt sur le revenu progressif avec 14 tranches ( permettant une meilleur répartition de la contribution selon ses moyens)

    • annuler la hausse de la TVA

    • instaurer un revenu maximum de 360 000 € par an ( 30 000 euro par mois)

    • taxer le capital au même niveau que le travail ( les salariés ne doivent pas porter l'essentiel de l'effort fiscal)

    • mettre fin à la fraude fiscale (+ de 60 Milliards d'euro par an) et aux niches fiscales injustifiées

    • mettre fin à l'inégalité qui conduit les PME à être plus taxées que les grandes entreprises

     

    Une telle réforme est possible : C'est une question de volonté politique !!

     

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.