Fédération de la Nièvre

Fédération de la Nièvre
Accueil
 

Hastag #pcf sur Twitter

le 10 juillet 2012

     
     
     

    Municipales 2014

    Plus qu’une « vague bleue », plus que la démobilisation de l’électorat de gauche, c’est bien la défiance vis-à-vis de « la politique » et le rejet d’un système politique, national et local, qui marque ces élections municipales. Le succès des listes prétendument « apolitiques » en est un symptôme majeur.

     

    Le PCF fait part de sa grande préoccupation devant un tel approfondissement de « la crise de la politique », alimentée par renoncements successifs du gouvernement à honorer ses promesses de changement, et qui n’aboutit qu’à une chose : le progrès de la droite et de l’extrême-droite, dans la Nièvre comme dans tout le pays, à l’inverse des intérêts populaires.

     

    A Nevers comme à Garchizy et à Varennes-Vauzelles, les majorités de gauche sortantes sont battues par la droite locale, cachée derrière le paravent de listes « sans-étiquette ». Après Cosne s/Loire, c’est l’Agglomération de Nevers qui bascule aujourd’hui à droite.

     

    Le PCF en prend acte et le regrette : c’est une bien mauvaise nouvelle en ces temps difficiles pour les catégories populaires. Moins d’élu-es de gauche, communistes et apparentés, c’est moins de solidarité, moins de vivre-ensemble, moins d’égalité et de justice sociale.

     

    Le PCF appelle toutes les hommes et femmes de gauche et de progrès à ne pas baisser les bras : nous allons résister, ensemble, et porter haut les valeurs humaines que nous défendons ! Vous pourrez compter sur les élu-es communistes et apparentés pour résister et pour être à vos côtés dans les difficultés, avec la même détermination qu’auparavant.

     

    Le temps de la reconstruction à gauche commence maintenant !

    Cette reconstruction nécessite, de toute urgence, un changement de cap politique au niveau national, et notamment une remise en cause du « pacte de responsabilité », totalement étranger aux valeurs de la gauche et du monde du travail. Il est l'expression de la dérive politique du gouvernement qui conduit aux résultats de ce scrutin municipal. Sans changement politique, le remaniement ministériel sera totalement « hors-sujet ».

    Nous appelons à participer à la marche nationale contre l'austérité,pour l'égalité et le partage des richesses,le 12 avril à Paris.

    Il y a actuellement 0 réactions

    Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.