Fédération de la Nièvre

Fédération de la Nièvre
Accueil

1er Mai : dans les manifestations, solidarité internationale et expression des revendications des salariés et des retraités

.
 
 
 
 

Les défilés du 1er mai se sont déroulés dans l’unité syndicale dans 4 villes de la Nièvre. 500 manifestants à NEVERS, 300 à COSNE, 90 à DECIZE, et une trentaine à CLAMECY.

A NEVERS dans une déclaration commune les syndicats (CFDT, CGT, FSU, SOLIDAIRES, UNSA) ont rappelé : « le 1er mai, journée de solidarité internationale du monde du travail, prend un relief particulier dans un monde marqué par des évolutions majeures. » Les organisations syndicales ont exprimé leur soutien aux peuples des pays arabes qui se soulèvent pour la dignité et la liberté. « Partout dans le monde, cette onde de choc salutaire bouscule les dictatures et porte un message d’espoir, de liberté, de démocratie et de progrès social ». Le discours a continué sur l’Europe en dénonçant les politiques d’austérité imposées par les États membres de l’Union Européenne : « Les salariés ne doivent pas payer le coût d’une crise dont ils ne sont pas responsables ».  Le porte parole des syndicats a rappelé qu’en France, le 1er mai 2011 se déroule dans un contexte de crise économique et sociale qui creuse les inégalités et mine la cohésion sociale. « Partout, agissons pour donner la priorité à l’emploi (…) améliorer les salaires, les pensions et le pouvoir d’achat(…) améliorer les conditions de travail(…) lutter pour l’égalité des droits et contre toutes les discriminations(…) Mobilisons nous pour le vivre ensemble, la solidarité entre les salariés et l’égalité des droits, le choix de la paix, le choix du social. C’est de cette façon que reculeront l’exclusion, le racisme, le rejet de l’autre. »

A Nevers, notons que le syndicat FO a participé à la manifestation, avant de se retirer au moment de la prise de parole où chaque syndicat s’est exprimé sur ses propres revendications. La CGT a insisté sur les salaires, le pouvoir d’achat, le partage des richesses et les conquêtes sociales.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.